PageRank service www.visual-pagerank.org/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

Gribouille du mont kerchouan

Pic du Midi d'Ofsau

Quand Obéron a rejoint le paradis des chiens, je suis restée une année sans caresse à donner,avant de me décider pour un nouveau compagnon à quatre pattes ;

 

 

PEDIGREE  GRIBOUILLE

un beau jour je n'en pouvais plus il me fallait à nouveau un chien ;dans la liste des éleveurs je choisis celui qui avait dans ses chiens le courant de sang du Boulleaume car je voulais un deuxième Obéron... son clone..

Gribouille n'avait rien de commun avec mon ancien chien c'était une magnifique petite femelle fauve qui ressemblait plus à un renard qu'à un petit berger des Pyrénées ;

 

 

   

je suis allée la chercher dans les alpes de Haute Provence avec un peu de retard car elle avait déjà 10 semaines ; elle était à l'écart de la ferme dans un petit enclos avec un chiot plus grand et quand l'éleveur voulut la prendre, elle s'est cachée dans un petit coin et quand enfin elle l'avait dans ses bras, elle fit pipi...je pense que l'éleveur n'a pas eu le temps nécessaire pour la socialiser et que je n'aurais pas dû la laisser si longtemps chez lui.

gribouille était un drôle de chien, à l'aise chez elle, comme un chiot normal, elle jouait et faisait les quatre cents coups, un chiot hystérique dès qu'on la sortait de son environnement ;

elle avait d'un coup des peurs paniques impossibles à maîtriser ;j'avais beaucoup de mal à la comprendre car je la comparais sans cesse avec mon ancien chien ce qu'il ne faut jamais faire ; un travail de longue haleine commença ; nous nous sommes inscrits dans  un club canin, l'agility nous tentait, mais personne ne pouvait approcher gribouille pour lui apprendre les différents obstacles et à cette époque les bergers sautaient encore des hais de 45 cm ; elle eut son brevet après un très long travail puis eut à un problème de rotule ; fini la carrière d'agilitiste..

nous continuons l'éducation en groupe avec un peu de regret quand tout à coup une nouvelle discipline pointa son nez OBEISSANCE pourquoi pas, à l'époque il n'y avait pas encore le test de sociabilité car gribouille ne l'aurait jamais eu;on commença tout doucement avec d'autres équipes alsaciennes, on en était au tout début et nous étions candidats aux premiers concours en Alsace  elle ne se débrouilla pas si mal avec parfois quelques réticences car à l'époque,  la méthode par le jeu n'était pas encore d'actualité ; de classe 1 elle passa en classe deux puis vint la classe trois où elle eut quelques excellents ; je me souviendrais toujours de son dernier concours à 12 ans gribouille en super forme, moi pas trop d'accord de faire encore un concours...

elle me fit zéro à tous les exercices, mais toujours très contente et sautillant comme un cabri moi j'aurais voulu disparaître sous terre, les spectateurs tous étonnés, gribouille qui travaillait  toujours si bien ;

je crois qu'elle a voulu se faire remarquer pour son dernier concours et me donnait une petite leçon d'humilité.

Gribouille a maintenant 16 ans , où que je sois elle est à mes cotés, toujours fidèle ne me quittant pas d'une semelle, elle est mon amie, ma confidente sur le chemin de la vie et un morceau de mon âme partira avec elle le jour où elle décidera d'entreprendre le grand voyage. si on a un bon morceau de gâteau en main, mais c'est bien tout pour rien au monde elle ne suivrait une autre personne,que sa maîtresse

Résultats en concours d'Obéissance