notre Urfée est partie à Noel 2016 elle nous manque déjà tant

A tous mes amis et toutes les autres personnes qui ont perdu un chien, soit-disant parce qu'il est "mort": Il faut que vous sachiez une chose qu'on a oublié de vous dire dans toutes ces grandes écoles que vous avez faites. Non, les chiens ne meurent pas. Jamais. Ils ne savent même pas ce que c'est que la mort. C'est pour ça que malgré leurs os qui craquent, leurs muscles qui tirent et leurs articulations qui brûlent, ils continuent encore et toujours à vouloir aller se promener. Parfois, ils n'arrivent qu'à faire quelques pas avant de s'écrouler mais ce n'est pas grave, quelques heures plus tard, quand vous lancerez un nouveau "on va se promener?", ils lèveront une oreille en entendant la phrase familière et ils souriront, avec la langue pendant sur le côté de leur gueule, et ils essaieront, encore.
Parce qu'une ballade avec vous, la symphonie d'odeurs à laquelle vous restez sourd la plupart du temps, les messages des copains sur les troncs d'arbres, la crotte du chat des voisins (hmmmmm... leur pêché mignon, chuuuut) et un vieux pilon de poulet pourri arrivé là on ne sait comment (exultation!), voilà ce qui rend leur monde parfait. Et dans un monde parfait, la mort n'a pas sa place.
Quand, malgré tout, ils n'y arrivent plus, ils recherchent le meilleur endroit, le plus confortable, le plus chaud, celui où ils se sentent le plus en sécurité pour continuer à dormir. Cet endroit, c'est toujours le même, c'est juste là, dans votre poitrine, juste au niveau de votre cœur. Alors un jour, ils s'y installent. Mais ils ne sont pas morts. Non, non, non. D'ailleurs vous savez cette douleur dans votre poitrine qui au début semble ne pas vous lâcher? Bah, c'est lui, votre chien, tellement heureux d'avoir enfin trouvé le paradis, qu'il remue sa queue frénétiquement: wap, wap, wap, wap, wap. Vous vous rappelez à quel point elle pouvait être désagréable contre vos jambes quand vous rentriez du boulot? Imaginez ça dans votre poitrine... Forcément, ça fait mal.
Après un temps, les chiens dans notre poitrine sont tellement bien installés, qu'ils passent de plus en plus de temps à dormir. Et quand ils dorment, ils ne remuent pas la queue. Il faut dire qu'ils sont fatigués. Ils ont été de BONS CHIENS toute leur vie, et ils le savent aussi bien que vous. C'est fatiguant d'être un bon chien tout le temps, d'autant plus quand ils deviennent vieux et que leurs os sont douloureux et qu'ils se casse la figure, qu'ils ne veulent pas aller faire pipi dehors parce qu'il pleut mais qu'ils le font quand même, parce qu'ils sont de BONS chiens. Alors il faut les comprendre, quand ils ont commencé à dormir dans votre cœur, ils dormiront de plus en plus longtemps.
Et puis de temps en temps, généralement quand vous vous y attendez le moins... Wap, wap, wap, wap, wap... Ils sont comme ça les chiens. Ils se réveillent et ils vous font la fête. C'est leur manière de dire: "Merci de me laisser dormir près de ton cœur. On va se promener?" Vous voyez, ils ne sont pas morts.
J'ai de la peine pour les gens qui n'ont pas de chien endormi dans leur poitrine, ils ratent quelque chose. Bon, excusez-moi, je dois aller pleurer maintenant, j'ai mal dans la poitrine...
Allez, on va se promener?

Texte de Philippe Le Pont

PISTAGE POUR URFEE et KRIMI

Reka du Mont Kerchouan et Riam les parents de notre Urfée - qui est le clone de son papa

PEDIGREE  URFEE

ce petit lutin noir et feu ne m'était pas du tout destiné ; je suis allée la chercher chez Mr Callegari près de Chambéry pour l'offrir à mon ami qui venait de perdre sa chienne à 17 ans. Hélas Ufée

 n'avait d'yeux que pour moi et c'est ainsi que de façon complètement imprévue je me retrouvais à la tête d'une "meute "de 2 chiens

 

 

                          

Urfée était un chiot très calme et super sociable grâce au travail qu'avait fait son éleveur (même trop calme pour un chiot) elle a été propre de suite, ne demandait qu'à faire plaisir et courait vers chaque inconnu comme si elle le connaissait depuis toujours rien à voir avec le véritable tempérament méfiant du Pyrénées

avec elle j'ai réalisé mon rêve pouvoir faire du pistage ; elle a de très bons résultats mais se fatigue toujours très vite suite à ses graves problèmes de santé (dysplasie etc...)

urfée a également fait un stage chien visiteur ,  elle aurait fait certainement aussi un super chien d'assistance car elle adore apporter, ramasser, ouvrir les portes et faire plaisir à sa maîtresse

 

Urfée nous a fait la surprise de très bien travailler, vice championne espoir à 0.25 point du champion d'Alsace. Nous avons eu le plaisir de rencontrer Catherine Tostivint et Arès de la Vie pastorale une figure importante dans le monde du pistage des Pyrénées qui ont également participé au concours

23/24 Février 2008 Participation aux championnats de France Espoir Pistage

avec deux autres équipes de bergers des pyrénées Catherine et Arès de la Vie Pastorale, Roger et Ulysse de Patgwenn

Urfée nous a fait la surprise de très bien travailler, vice championne espoir à 0.25 point du champion d'Alsace. Nous avons eu le plaisir de rencontrer Catherine Tostivint et Arès de la Vie pastorale une figure importante dans le monde du pistage des Pyrénées qui ont également participé au concours