pistage

urfée

Urfée  Coupe de France Espoir de Pistage Français 2008
Les 23 et 24 février à Roppe (90

 

 

 

 

                                                          Le pistage français

se distingue très nettement des autres sports canins. Exit les grands rings, les gradins remplis de public…c’est à travers champs, en pleine nature, que cela se déroule.

Un sport plus « solitaire » où le chien doit retrouver une personne et/ou un objet, mettant en avant ses qualités olfactives et ses capacités de concentration… et il en faut.

Le pistage est une discipline bien particulière dans le monde des sports canins. Ce n’est pas sous les applaudissements de la foule qu’il se pratique, mais d’une façon plus « discrète », plus confidentielle, sur de vastes terrains que le chien arpente avec ou sans son maître afin de retrouver un objet (placé à un endroit que le juge aura choisi) et/ou une personne.

Cette personne, c’est celui que l’on nomme le traceur, celui qui va laisser une trace olfactive. Et pour pimenter le tout, certains niveaux comportent de faux traceurs, qui interviennent durant le parcours afin de perturber le chien dans sa quête. Difficulté redoublée pour ce dernier qui ne devra pas abandonner sa piste première pour cette « nouvelle odeur ».

Le flair non seulement se développe chez un chien, mais s’entretient également.

C’est un travail de longue haleine ; il convient de s’entraîner en moyenne deux à trois fois par semaine sur des pistes très froides. Nous sommes vraiment en comparaison, à l’antithèse du mordant.

POUR QUELS CHIENS ?

Les concours sont réservés aux races de chiens reconnues par la Société centrale canine (SCC). Les chiens doivent disposer d’un carnet de travail délivré par la SCC. Ce sont bien entendu les Bergers allemands qui tiennent le haut du pavé dans cette discipline, suivis par les Bergers belges, notamment les Malinois, qui se montrent parfois très fougueux ! L’on pourra y rencontrer de nombreux chiens de Berger français bien entendu (Beaucerons, Bergers des Pyrénées.)

EN PISTES :

Dans les trois premières séries d’épreuves, le chien évolue librement ; dans les trois suivantes, il est relié à son maître par une longe. Comme dans les autres sports canins, le degré de difficulté va crescendo :
 

  • LE BREVET

  • PISTE B

  • PISTE C

  • TL (trait de limier)

  • PF (piste froide)

  • TLS (trait de limier sélectif) ou ID (concours d’identification)